19 janvier 2022

Au nom du 29 mai 2005

besancenot_bove_melenchon-stlazare_mai_2005.jpgÀ défaut de quorum, à défaut de proportionnelle, tout le monde a fini par comprendre que l’abstention était bien une des modalités pleine et entière du vote pour laquelle, elle aussi, nos anciens avaient « versé le sang ».

Poussé-e-s dans nos retranchements réflexifs, il aura fallu entrer dans la phase terminale du présent régime pour la concevoir comme la manière la plus efficace de rendre compte de la situation politique délétère dans laquelle nous nous trouvions. La plus efficace et la plus pacifique.

Pour pouvoir s’abstenir, il faut s’inscrire !

vote-abstention.jpgOn l’a dit maintes fois déjà ici et ailleurs, comme tout autre vote qu’il soit nul, blanc ou pas, l’abstention est un droit !  Certains conservateurs antilbéraux, ordolibéraux ou protofascistes, comme jadis l’Abbé Seyes le théorisait, voudraient en faire une obligation sous peine d’amende. Ce serait une régression majeure dans le cheminement vers cette démocratie toujours en projet et sans cesse menacée. Pour autant, faut-il ne pas apparaitre ou disparaître aussi des listes électorales ? Voir !

« Pour sortir du cercle de la peur »*

2016-PPP-FAUTE.pngLa France est à un tournant, si elle le manque c’est un ciel gris, un ciel de plomb qui va la recouvrir. Les manifestations ont été nombreuses depuis 1995 ( je ne veux pas remonter trop loin dans l’histoire car c’est le présent et l’avenir qu’il est urgent d’analyser et de construire), mais les pouvoirs sont restés sourds à nos revendications.

Le climat, l’angoisse et la peur

virilio.administration.de.la.peur.jpgUn « philosophe pour fachos » : c’est ainsi que Paul Virilio était surnommé par le Plan B, défunt journal de critique des médias. Si le jugement peut paraître excessif, l’opposition de l’auteur à la perspective d’une décroissance est pour le moins surprenante, compte tenu de dizaines de livres consacrés au « futurisme de l’instant », au « cinématisme », à la « dromoscopie » ou encore à la « dromologie », qui prétendent critiquer la vitesse . Toute contestation de l’emprise technologie nous conduirait droit au nazisme selon lui, argument digne d’un Luc Ferry.

Abstention : objectif 100%

abstention_premier_parti_de_france.jpgIl faudra bien que tôt ou tard les peuples d’Europe se rejoignent et se retrouvent. Ça ne pourra pas se réaliser en recyclant les recettes de l’économisme triomphant employées durant les deux siècles derniers… ce qui disqualifie à peu près tout le personnel politique actuel, les économistes, les philosophes et autres éditorialistes qui s’exhibent le plus actuellement.

Meurtre de Rémi Fraisse : qui a fait censurer la conférence de presse du procureur d’Albi ?

Lundi 27 octobre 2014, début d’après-midi : les chaines “d’infos” BFMTV et iTélé commencent à annoncer tous les quart d’heure la retransmission en direct de la conférence de presse du procureur d’Albi, prévue à 16 heures. Visiblement, elles s’apprêtent à sortir leur grand jeu, habituel lorsqu’un évènement exceptionnel survient. Au JT de seize heures, sur BFMTV, on a vu le procureur entrer dans la salle, et entendu “restez avec nous, la conférence de presse va commencer dans quelques minutes”. SAUF que la conférence de presse du procureur d’Albi n’a JAMAIS été diffusée, ni sur BFMTV, ni sur iTélé !

Ce système que doit sauver le vote FN

vote-abstention.jpg« Peur sur les villes » titrait ce matin le plus beau spécimen de la presse gouvernementale, engageant un peu plus ainsi l’analyse médiatique dans l’inconvenance et le discrédit. On attend de lire la titraille de la presse du soir[1] qui ne devrait pas décevoir tellement la stratégie éculée du recours à l’épouvantail à moineaux et au vote utile est aussi le symptôme d’un argumentaire à bout de souffle toujours épris de la même idée fixe.